/!\ AVERTISSEMENT/WARNING /!\ Cette édition de Flash, habilement préparée par une équipe soudée et vraiment chouette, est de 1 heure et 22 minutes. Vous êtes avertis/warned

FLASH ! L’émission musicale qui parle de musique, mais aussi de musique.

decouverte-summer-by-camp-claude-e1462806487402-750x400

Et c’est les DEUX PIEDS dans le plat qu’on fout tous ensemble pour cette émission puisqu’on parle de la place des femmes dans la musique. Un sujet certes compliqué à aborder, et un sujet qu’on pourrait qualifier de biaiser étant donné que dans l’émission d’aujourd’hui, seule Margot est de sexe féminin. Avec 5 garçons. Mais un débat qui s’annonce intéressant néanmoins, c’est promis. Surtout qu’on parle de la formidable Mélanie De Biasio et de la compilation Girls Don’t Cry éditée chez KMS Disques (mais aussi d’OrelSan, vers la fin de l’émission).

Un programme pas si chargé que ça, mais qui se révèle être fort en chocolat:

  • Maxime (oui, c’est un nouveau) qui revient du concert de Pharmakon au Sonic. De la noise indus pour le plaisir de petits et grands, une violence sale, une proximité affolante de l’artiste, une expérience qui “se vit mieux en live” qui fait office de “catharsis”. Si vous connaissez pas, vous pouvez déjà écouter l’émission et aussi cliquer le nom de l’artiste.
  • Le buzzer Anderson .paak déclenché par Léo dès les premières minutes avec la publication d’un album remix de son opus de l’an dernier, ‘Yes Lawd!‘, avec son compère NxWorries. Un album de niche “old school” qui est beau cadeau pour ses fans et qui sort le 17 novembre.
  • Une très belle histoire racontée par Renaud: un concert complètement naze mais une première partie monstrueusement cool. C’est ce délicieux mélange de Angel Vivaldi (non, non, non) et The Fine Constant (oui, oui, oui). Du métal progressif instrumental, c’est oui. Mais pas pour tout le monde. Pour connaitre le fin mot de l’histoire, c’est dans l’émission, oui.
  • Courtney Barnett et Kurt Vile ont sortis un album ensemble, il s’appelle Lotta Sea Lice et Florian l’a écouté. Adoucir les mœurs avec un album en somme bien sympathique c’est possible. Un album du dimanche quoi. “Pas l’album de l’année” dit Florian, mais qui a besoin de l'”ALBUM DE L’ANNÉE”, franchement? Voilà. Personne.
  •  Mélanie de Biasio était au Club Transbo pour la sortie de son album ‘Lilies’. Margot et son cœur de girafe (ça veut dire qu’elle a gros cœur rempli de très bonne musique (et London Grammar)) sont partis de là complètement sous le charme. Elle nous parle de jazz, de lumière, de sensualité, et de larme.

Les coups de cœur de toute l’équipe c’est assez simple:

Y’a aussi un blind test (perdu par Renaud) et puis voilà quoi ! De bonnes choses.

 

Le pré-générique, c’est La chanson de la pluie dans Bambi, le générique c’est Camp Claude avec Swimming Lessons, et le générique de fin Trude Herr avec Ich will keine Schokolade.

BISOUS BONNE ECOUTE SALUT ET MERCI OKAY ON REVIENT VITE OKAY MERCI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *