regine-image-affiche_web

La dernière émission de l’année 2016 sous le regarde bienveillant et salvateur de Régine et de la Grande Zoa. Une émission un peu plus longue que d’habitude avec des chroniqueurs au taquet et sans trop de Julien Doré (parce que les blagues les moins longues sont les plus courtes, dit mon papa).

Au programme de Flash:

  • Florian nous explique avec malice pourquoi Mademoiselle K est beaucoup trop géniale et délicate pour nous pauvres pêcheurs. Elle aurait pu être la sauveuse de la francophonie dans une paysage musical français difficile d’accès, mais Mademoiselle K a décidé de fuir vers d’autres contrées, et on lui dit “chapeau madame!”
  • Margot a écouté et réécouté le nouvel opus de The Weeknd. Un 4e album plus que bienvenue pour celui qui est devenu en l’espace de 4 ans un artiste incontournable sur la scène américaine et mondiale. Produit en partie par Daft Punk, on découvre notamment dans cette chronique que The Weeknd a maintenant… les cheveux courts. Grosse grosse enquête dans les tréfonds de ce bel album qu’est Starboy.
  • Léo nous fait (re)découvrir son top 2016 qui débute par Anderson Paak, jolie perle qu’il nous a déjà fait découvrir au début de cette année 2016. Top qu’il finira sur son coup de coeur à la fin de l’émission (c’est Kid Cudi, ndlr).
  • Loïs explique au monde pourquoi Earthless et Isaiah Mitchell c’est vraiment bien, tout simplement.
  • Florian (encore lui) a décidé de nous pasticher pour cette dernière. On sent d’ailleurs un gros gros travail de fond derrière ce projet. C’est juste avant le blind test de Flash: des extraits de 2 à 5 secondes suffiront-ils à nos chroniqueurs pour découvrir ces titres MONDIALEMENT connus ? C’est en fin d’émission (juste avant les coups de coeur, c’est facile à trouver).
  • Régine.

On se retrouve avec bonheur en 2017 pour plus de Flash sur RL2, plus de musique, et beaucoup beaucoup moins de Julien Doré, promis.

Bisous ! Et bonnes fêtes ! <3

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *