Chez Le Troisième Lieu on veut vous faire découvrir ce que vous n’écouterez pas ailleurs. Aujourd’hui on vous présente cinq nouveaux artistes à retrouver sur la playlist !

MadMoh – Alléluia (feat. Capitaine ByD)

Voici du Afro’n’B, vous prenez des rythmes issus d’Afrique mélangé à un chant R’n’B et on obtient MadMoh. Sur “Alléuia” qui est sa première démo – bien réalisée – on retrouve un morceau très entrainant avec un refrain efficace. Seul bémol qui pourrait rebouter, les caisses claires. Elles sont trop présentes et clinquantes. Le résultat reste tout de même de bonne facture.

Sthlm Transit Club – Garden

On part en Suède avec Sthlm (prononcé Stockholm) Transit Club avec une ballade qui prend ses inspirations autant vers Bon Iver, Coldplay, Mumphord & Sons que The 1975. Le résultat donne une musique organique agrémentée d’une touches quelque peu moderne qui lui donne un côté actuel.

Ruby Throat – Dog Song

C’est vers l’Angleterre que nous allons maintenant avec Ruby Throat. C’est un duo musical britannique néofolk formé en 2007 par la chanteuse anglaise Katie Jane Garside et le guitariste américain Chris Whittingham. Le duo s’est réuni au milieu de la dissolution de l’ancien groupe de Garside, Queenadreena. “Dog Song” est un extrait de l’album Stone Dress paru fin novembre. C’est un morceau psychédélique voire mystique qui augmente en intensité au fur et à mesure jusqu’à la fin où chanteuse semble possédée.

Jim Bergson – I’m Dreamin

Entre influences Folk-Rock 70’s et Pop-Rock actuel, “I’m Dreamin'” est le 1er titre d’un EP à paraître en Février prochain. Avec ce morceau, Jim Bergson aborde le rapport à l’autre, traite des premières fois et ses émotions, des instants où l’on rencontre une personne qui nous plait. Donc si vous êtes fan de Jeff Buckley ou de Chris Cornell vous vous retrouverez là-dedans !

Aliashka – Hey You

C’est la seconde apparition d’Aliashka dans la sélection hebdomadaire. Après “Save Me” qui se rapprochait de sonorités à la FKA twigs, “Hey You” est résolument plus hip-hop notamment par ses couplets rappés. Le résultat est toujours aussi expérimental mais ce n’est pas désagréable.

Un grand merci à la plateforme Groover pour nous donner la possibilité de vous faire découvrir ces nouveautés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *